Défaite interdite – Plaidoyer pour une gauche au rendez-vous de l’Histoire

En librairie le 4 mai

Dans un an, les Français éliront le septième président de la Ve République. Le rejet de la politique de Nicolas Sarkozy, de son style, de sa pratique peu républicaine est violent : le temps de l’alternance semble venu. Et pourtant la gauche ne convainc pas, suscite encore le doute, voire le scepticisme. De fait, le Parti socialiste est dans l’opposition depuis 2002 et l’élimination de Lionel Jospin par Jean-Marie Le Pen. Sa victoire en 2012 paraît possible mais pas certaine pour autant. Y aurait-il dès lors une sorte de « malédiction » de la gauche ? En tout cas, elle a raté tous ses rendez-vous avec l’histoire depuis dix ans. L’échéance qui vient est donc décisive pour le pays, existentielle pour la gauche : il s’agit pour elle de vaincre ou de s’effacer.

Pour gagner en 2012 – et réussir à gouverner durablement en transformant la société –, la gauche doit enfin sortir de l’immobilisme et de l’autosatisfaction. Que s’est-il vraiment passé le 21 avril 2002 ? Pourquoi la gauche s’est-elle divisée sur l’Europe ? Comment a-t-elle laissé élire Nicolas Sarkozy en 2007 ? Que penser de la poussée de l’extrême-droite ? Ces questions n’ont jamais trouvé de réponses. Il est temps de saisir ce qui n’a pas fonctionné, et de faire enfin le choix d’une social-démocratie du xxie siècle, moderne, écologiste et européenne. C’est indispensable pour concevoir le projet d’une gauche capable de recréer la confiance, de répondre à la crise que traverse la France. Et c’est ce que cet ouvrage de Pierre Moscovici, avec minutie et passion, met en avant.

Pour commander le livre en ligne, cliquez sur le lien suivant : http://editions.flammarion.com/Albums_Detail.cfm?ID=40347&levelCode=sciences