Le programme de mon déplacement en Australie pour le G20 et au Japon

Je me rends en Australie puis au Japon du samedi 22 au lundi 24 février.

A Sydney, je représenterai la France pour la première réunion présidée par l’Australie des ministres des Finances et des gouverneurs de banques centrales du G20. La situation économique mondiale, la fiscalité, la régulation des activités financières, ou encore l’investissement seront au cœur de nos échanges.

A Tokyo, je rencontrerai le Premier ministre, M. Shinzo ABE, et mon homologue japonais, M. Taro ASO, pour échanger notamment sur les partenariats entre nos deux pays et sur les coopérations avec l’Union européenne. Je présenterai également à des dirigeants de grandes entreprises et institutions financières japonaises les atouts de notre pays et son attractivité.

Tous les détails de ce déplacement sont à retrouver ci-dessous :

Déplacement de Pierre MOSCOVICI en Australie et au Japon

– 22-24 février 2014 –

Pierre MOSCOVICI, ministre de l’Economie et des Finances, se rendra en Australie, puis au Japon, du samedi 22 au lundi 24 février.

A Sydney, les 22 et 23 février, Pierre MOSCOVICI participera à la première réunion présidée par l’Australie des ministres des Finances et des gouverneurs de banques centrales du Groupe des Vingt (G20)

Les débats porteront notamment sur la situation macroéconomique mondiale, dans un contexte marqué par le ralentissement de la croissance et des tensions financières dans certains pays émergents. Ils seront également l’occasion de préparer les stratégies de croissance nationales prévues dans la perspective du Sommet de Brisbane, qui doivent permettre, de façon coordonnée, de renforcer la demande globale.

Dans le domaine fiscal, la réunion de Sydney sera marquée par la présentation par l’OCDE du standard mondial d’échange automatique d’informations dont la France soutient activement la mise en œuvre. La France souhaite poursuivre les travaux du Forum Mondial sur l’identification des pays non coopératifs et l’agenda de transparence des bénéficiaires effectifs et de création de registres centralisés et publics des bénéficiaires effectifs des trusts.

Les séances consacrées à l’investissement seront l’occasion pour le ministre de l’Economie et des Finances d’encourager le G20 à œuvrer de manière ambitieuse sur ce sujet prioritaire, en promouvant notamment l’adaptation des normes comptables pour les investisseurs de long terme.

Pierre MOSCOVICI appellera également le G20 à poursuivre un agenda ambitieux de régulation de l’ensemble des activités financières, avec la définition d’un socle d’exigence en capital pour l’ensemble des assureurs actifs internationalement et un suivi attentif de la mise en œuvre de la feuille de route sur le shadow banking adoptée par les chefs d’Etat et de gouvernement à Saint-Pétersbourg en septembre dernier.

Dans le domaine du financement de la lutte contre le changement climatique, le ministre plaidera pour que le G20 poursuive les travaux, initiés par la France, avec détermination, en préparation de la COP21 sur le changement climatique qui aura lieu à Paris en 2015 et ainsi qu’il en a été décidé au Sommet de Saint-Pétersbourg, pour faire émerger des mécanismes de financements innovants.

A l’issue de la réunion du G20, Pierre MOSCOVICI se rendra à Tokyo le 24 février.

Continuer la lecture

Bilan de mon déplacement hier à Avignon : informer et mobiliser

J’étais hier en déplacement sur le terrain, à Avignon dans le Vaucluse, au plus près des Français, des entreprises, des acteurs économiques, des élus, et des agents de mon ministère. Cette journée a été riche en rencontres et en échanges de qualité, permettant de recueillir dans nos territoires les remarques et réflexions qui guident mon action de ministre de l’Economie et des Finances.

Le thème directeur de cette visite était la modernisation des moyens de paiement avec le système européen SEPA (Single Euro Payments Area). Cet Espace Européen Unique de Paiement sera en effet effectif au 1er février 2014, afin que les 18 pays de la zone euro utilisent dès lors le même format pour le prélèvement et le virement. J’ai présenté hier matin à Avignon, au cours d’une table ronde de haut niveau, réunissant les élus, la Banque de France, la Fédération bancaire française, les organisations patronales et les entreprises, les enjeux du SEPA : compétitivité, modernisation, rapidité via la centralisation des paiements et la possibilité de centraliser toutes les opérations en Europe avec un seul compte. Chaque entreprise doit prendre d’ici le 1er février prochain un certain nombre de mesures pratiques, et j’invite chacun à s’informer des démarches à suivre ici : http://www.economie.gouv.fr/espace-sepa-1er-fevrier-2014, et en consultant ce communiqué de presse commun avec Sylvia Pinel et Fleur Pellerin : http://proxy-pubminefi.diffusion.finances.gouv.fr/pub/document/18/16584.pdf.

J’ai ensuite rencontré des acteurs économiques et élus du Vaucluse, échangeant de manière ouverte sur les réformes du gouvernement et sur le cap des mois à venir.

A la Direction départementale des finances publiques (DDFiP) d’Avignon, j’ai salué la mobilisation et l’engagement des agents du Ministère de l’Économie et des Finances, qui travaillent au quotidien au service de l’intérêt général. J’y ai annoncé le lancement de la dématérialisation des timbres fiscaux pour les passeports, qui facilitera considérablement les démarches administratives de nos concitoyens et qui modernise l’action publique. Mon communiqué de presse avec Manuel Valls et Bernard Cazeneuve sur ce sujet du timbre passeport est à retrouver ici : http://proxy-pubminefi.diffusion.finances.gouv.fr/pub/document/18/16593.pdf.

Illustrant la richesse des missions de ce ministère, j’ai ensuite tenu à rencontrer celles et ceux qui agissent au sein de la Direction départementale de la protection des populations d’Avignon, leur exprimant ma fierté pour la qualité de leurs actions.

Enfin, j’ai visité l’entreprise Naturex, leader dans la production d’ingrédients naturels pour les industries agroalimentaires, pharmaceutiques et cosmétiques, en tant que ministre ayant à cœur de découvrir, à chaque déplacement, les entreprises qui contribuent à la croissance, à l’innovation, et à l’emploi dans notre pays. Cette entreprise a ainsi mis en place le système SEPA pour ses paiements, gagnant en compétitivité et en réactivité.

Ce déplacement a permis d’informer et de mobiliser : sur les enjeux et le calendrier de l’Espace Européen Unique de Paiement SEPA, sur la dématérialisation du timbre passeport, sur la variété des missions menées par le Ministère de l’Économie et des Finances, sur les réformes menées par le gouvernement, et enfin sur les atouts innombrables de notre pays, au cœur des territoires. Un beau déplacement, donc, pour de beaux enjeux.

Voici quelques photos de ce déplacement, tout au long de la journée hier :

 Continuer la lecture

Au plus près des forces vives de notre pays : bilan de mon déplacement hier à Metz

Hier en déplacement à Metz, je me suis rendu au plus près d’acteurs engagés pour leur ville, pour leur territoire, pour leur région, pour leur pays. Habitants, salariés, chefs d’entreprise, élus : tous partagent ce même désir d’aller de l’avant, accompagnant ainsi le redressement de la France.

L’accueil républicain qui m’a été réservé à mon arrivée en mairie de Metz par M. le Maire Dominique Gros a été le point de départ d’une journée consacrée à célébrer le Pacte Lorraine 2014-2016 et à rencontrer des entreprises et les services de l’INSEE de mon ministère, au sein de cette belle ville.

J’ai d’abord visité deux entreprises locales, car j’ai à coeur d’être le ministre de toutes les entreprises, et de les accompagner au service de la croissance, de la compétitivité et de l’emploi. La première, E-Fluid à Metz, jeune start-up spécialisée dans le développement informatique avec 80 salariés, m’a présenté son prologiciel très sophistiqué, adopté par les principaux acteurs de l’énergie en France. J’ai souligné les très bonnes perspectives de l’entreprise en matière de développement et d’emplois, avec l’objectif de doubler les effectifs en 7 ans. J’ai indiqué lors de cette rencontre avec les salariés de E-Fluid que le Projet de loi de finances pour 2014 soutient l’émergence et le développement de start-ups innovantes pour renforcer le tissu économique français. Le Pacte Lorraine 2014-2016 entre l’Etat et la région a aussi été au centre de nos échanges, puisqu’il accompagne les entreprises afin de valoriser tous les atouts de la Lorraine. La seconde entreprise au sein de laquelle je me suis rendu, Cimulec, m’a permis de saluer l’excellence et les savoir-faire des salariés dans la fabrication de circuits imprimés complexes destinés aux applications militaires, aéronautiques et spatiales. C’est grâce à cette excellence que l’entreprise a conquis depuis 30 ans la confiance des principaux donneurs d’ordre européens.

A la fin de ces deux visites d’entreprises, je me suis exprimé sur France 3 Lorraine pour présenter le sens de ce déplacement, ses enjeux, et ses annonces. En voici la vidéo :

J’ai ensuite eu un temps de dialogue avec des chefs d’entreprises et élus de Lorraine à Metz. Être sur le terrain, échanger avec acteurs impliqués et passionnés, voilà tout le sens de ma fonction de ministre. Car c’est en portant nos réformes et nos choix au plus près de tous ceux à qui ils s’adressent que nous convaincrons de la justesse de notre action.

L’après-midi, je me suis rendu dans les locaux de l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) à Metz. J’y ai annoncé un engagement très important, preuve que nous tenons nos promesses : celui de confirmer la dynamique d’implantation de l’INSEE dans cette ville ainsi que le renforcement du pôle statistique, qui comptera 400 agents d’ici 2016. Auprès des agents de mon ministère, au sens du service public très développé que je salue, j’ai pu constater de leur volonté partagée de pérenniser cette direction d’excellence, ici à Metz.

Enfin, j’ai rencontré les militants et sympathisants du Parti socialiste du département. J’ai écouté leurs remarques, leurs attentes, et répondu à leurs interrogations. Je leur ai présenté notre cap, celui du redressement de la France au service de tous.

Je remercie les habitants, les entreprises, et les élus de Metz pour leur accueil chaleureux hier et pour nos échanges fructueux. Je reviens à Bercy renforcé dans ma conviction que nous avançons dans la bonne direction, celle du redressement de la France et de l’amélioration des conditions de vie de nos concitoyens. Cette conviction, je ne doute pas qu’elle sera renforcée lors de mes prochains déplacements, dans vos régions, à votre contact.

Voici quelques images de ce déplacement :

1. Accueil républicain en mairie de Metz par M. le Maire Dominique Gros :

Continuer la lecture

Bilan, vidéos et images de mon déplacement dans le Cher hier, à Bourges et Vierzon

Vous le savez, être sur le terrain pour rencontrer les acteurs économiques, les élus et mes concitoyens est une partie essentielle de mes missions de Ministre de l’Economie et des Finances. C’est pourquoi je me suis rendu hier dans le département du Cher, à Bourges et Vierzon, pour une journée de déplacement sur le thème de l’innovation, au plus près de ceux qui font la richesse de notre économie.

J’ai d’abord rencontré, à Bourges, des chefs d’entreprise et élus du département, pour échanger avec eux sur le sens de l’action du gouvernement, depuis près d’un an et demi. Je leur ai porté un message fort : les entreprises sont au cœur de nos choix de politiques publiques et de nos choix de réformes.

J’ai ensuite visité l’entreprise Recticel Insulation à Bourges, spécialisée dans l’isolation thermique. Ce domaine, je l’ai souligné, représente de nombreux enjeux, en termes de compétitivité, de lutte contre le gaspillage d’énergie, ou encore de réduction des dépenses de chauffage et de climatisation. Au contact des salariés, j’ai renforcé ma conviction : il n’y a pas d’économie de croissance sans entreprises compétitives.

A Vierzon, j’ai inauguré l’aménagement de la place Vaillant-Couturier, signe de la volonté des élus locaux, en lien avec l’Etat, de faire vivre nos territoires, de renforcer leur attractivité et leur vitalité.

J’ai terminé cette journée par l’inauguration du Parc Technologique de Sologne et de son Centre d’innovation et de développement économique. Ce Centre regroupe dans un même lieu des caractéristiques qui me sont chères : l’accueil des entreprises, la synergie entre plusieurs acteurs économiques qui choisissent de coopérer pour plus de compétitivité, la modernisation et la valorisation d’un territoire, la volonté d’aller de l’avant, de se développer.

Voilà, donc, le sens de ma visite hier dans le Cher : rencontrer des acteurs économiques qui innovent et porter nos réformes sur le terrain, au lendemain de la présentation des orientations du projet de loi de finances pour 2014 et des perspectives de croissance. Ces déplacements, partout en France, je continuerai à y répondre présent au cours des semaines et des mois à venir, car ils me renforcent dans ma conviction : la France est un pays riche de ses savoir-faire, de ses atouts, de ses talents, et nous avançons avec détermination sur le chemin du redressement.

Voici quelques images et vidéos de ce déplacement :

1. Entretien avec France 3 Centre (12-13 du 16/09, vidéo à partir de 3’40)

 

2. Interview écrite et vidéo avec le Berry Républicain

Le Berry Républicain : Votre déplacement dans le Cher est placé, notamment, sous le signe de l’innovation technologique. La France peut-elle rattraper son retard dans ce domaine ?
[…] Avec le pacte de compétitivité, nous avons placé l’innovation au cœur de la stratégie de montée en gamme de l’économie française. Les politiques menées par nos prédécesseurs au cours de la décennie écoulée ont eu des résultats très décevants : dans un contexte d’accélération planétaire de l’innovation, la France fait figure de pays suiveur plus que de leader. Nous disposons de nombreux atouts – formation, recherche, infrastructures, etc. – qui ne font pas de cette situation une fatalité.

Nous avons déjà engagé des actions pour renforcer la dynamique de l’innovation, notamment la pérennisation du crédit d’impôt recherche, son extension à l’innovation pour les PME, ou encore la priorité donnée par BPI (Banque publique d’investissement, NDLR) France à l’innovation. Mais elle ne se décrète pas, elle se réalise de manière diffuse, dans nos entreprises. Nous travaillons en ce sens avec Fleur Pellerin à un plan d’action global du gouvernement. […]

Pour lire la suite de cette interview, cliquer sur ce lienhttp://www.leberry.fr/cher/actualite/pays/pays-de-vierzon/2013/09/16/moscovici-aujourd-hui-dans-le-cher-creer-un-cadre-favorable-a-linnovation-interview-1692191.html

 

3. Visite de l’entreprise Recticel Insulation à Bourges

4. Inauguration de la place Paul Vaillant-Couturier à Vierzon

Continuer la lecture

Bilan et images de ma visite ce matin dans les Pyrénées-Atlantiques

J’étais ce matin en visite à Bayonne, Biarritz et Biriatou dans les Pyrénées-Atlantiques, à la rencontre des agents de mon ministère des services de la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) et des Douanes. Ils mènent au quotidien des actions de grande qualité qui participent directement à la protection du consommateur et à la lutte contre la fraude. J’ai pu échanger avec eux sur leurs missions et je salue leurs excellents résultats.

Ce déplacement a aussi été l’occasion de visiter l’entreprise SAS Andrieu « l’Atelier du chocolat » à Bayonne, aux savoir-faire artisanaux, et de rappeler l’action du gouvernement en faveur des entreprises de notre territoire.

Voici quelques images de ce déplacement :

 1. Visite de l’entreprise SAS Andrieu l’Atelier du chocolat et inspections de la DGCCRF.

2. Au péage de Biarritz, contrôle du flux routier par les Douanes.

 Continuer la lecture

Bilan, vidéos et images de mon déplacement aujourd’hui dans la Vienne, à Poitiers et Châtellerault

BMZn8WKCMAIJ8qa

Je me suis rendu avec plaisir aujourd’hui dans la Vienne, dans les villes de Poitiers et de Châtellerault, pour un déplacement sur le thème de la compétitivité et des entreprises françaises.

J’ai d’abord échangé avec Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, Alain Claeys, député-maire de Poitiers, et les élus de la Vienne, sur les réformes volontaristes mises en place par le gouvernement depuis un an.

J’ai ensuite visité l’entreprise Fabrix, PME de menuiserie à Poitiers, qui a bénéficié du préfinancement du Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi par la Banque publique d’investissement. J’ai parlé avec les salariés de leur métier, de leur savoir-faire, de leurs attentes et j’ai salué la qualité de leur travail.

Avec ma collègue et amie Nicole Bricq, ministre du Commerce extérieur, nous sommes allés à Châtellerault à la rencontre des salariés de Mécafi, PME du secteur aéronautique spécialisée dans la production de pièces mécaniques à forte valeur ajoutée.

Enfin, une table ronde a été organisée avec les chefs d’entreprise de la Vienne et de Poitou-Charentes, afin d’aborder ensemble les sujets de la compétitivité, de la croissance, et de l’emploi.

Comme après chaque déplacement sur le terrain, je suis heureux d’avoir rencontré les acteurs économiques et les habitants de ce territoire. Nos discussions ont été constructives, et les actions du gouvernement en faveur de la compétitivité des entreprises françaises, en premier lieu le Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi préfinancé par la Banque publique d’investissement, portent aujourd’hui leurs fruits. Ils ne manqueront pas de se déployer dans les mois à venir, au service de nos concitoyens et de notre économie.

Bilan et images de mon déplacement à Pékin et Hong Kong

Je me suis rendu à Pékin avec le Président de la République, puis à Hong Kong, pour rencontrer les acteurs économiques et promouvoir l’attractivité de la France.

Ce déplacement marque le renforcement de notre coopération économique et financière avec la Chine. Un Dialogue économique de haut niveau a ainsi été instauré entre nos deux pays, et je m’en réjouis. Il permettra en effet des échanges approfondis sur des questions économiques essentielles telles que les coopérations financières, les politiques économiques, ou encore les investissements croisés créateurs d’emplois. Je co-présiderai ce Dialogue, que j’avais proposé en janvier dernier, avec le Vice Premier ministre chinois en charge des questions économiques.

A Hong Kong, j’ai œuvré en faveur du renforcement de la présence des investisseurs dans notre pays, présentant les nombreux atouts de la France aux principaux acteurs économiques locaux. A ce titre, le renforcement de la compétitivité de l’économie français constitue un argument de premier plan, tout autant que la stabilité de la zone euro pour laquelle nous agissons chaque jour. Je ne doute pas que ces échanges seront féconds et bénéficieront à l’emploi en France.
J’y ai aussi abordé le sujet de l’accompagnement de l’internationalisation du Yuan via la place financière de Paris, ce qui facilite grandement les transactions des entreprises françaises avec la Chine. Nous avons eu une réunion de travail avec le Secrétaire aux Finances M. John Tsang sur cette question. La place de Paris a de nombreux atouts, comme en témoigne la progression de près de 250% des paiements effectués en Yuan en France entre mars 2012 et mars 2013.

Aussi, je reviens de ce déplacement confiant dans la richesse de notre partenariat, et dans ses perspectives pour l’emploi et la croissance dans notre pays.

Retrouvez ci-dessous quelques photos de ces rencontres :

Interview avec Ken Brown, Chef du bureau Hong Kong et rédacteur en chef pour les questions financières du Wall Street Journal Asia :

 

Interview avec Tara Joseph, Producteur Exécutif et Chef du bureau Hong Kong de Thomson Reuters Digital :

Dîner avec la communauté d’affaires et les investisseurs de Hong Kong : Continuer la lecture

Mon interview sur France 3 Basse-Normandie dans le JT 12-13

Dans le cadre de mon déplacement dans l’Orne, j’étais ce midi l’invité du JT 12-13 sur France 3 Basse-Normandie. L’occasion d’expliquer les étapes de ma journée, à la rencontre des acteurs économiques et des habitants de ce département. L’occasion aussi de souligner le rôle essentiel des entreprises dans la croissance et l’emploi en France.

La France est un grand pays, un pays industriel, un pays innovant, un pays de savoir-faire, dans tous ses territoires.

Retrouvez ci-dessous l’extrait de cette interview :