Mon interview sur France 3 au JT 19-20 Auvergne

Dans le cadre de mon déplacement à Clermont-Ferrand, j’ai été interviewé dans le journal télévisé 19-20 Auvergne.

Retrouvez ci-dessous cette interview, à partir de 09’25, et son script :

 

Jérome Doumeng : Vous avez signé, avec Fleur Pellerin, en début d’après-midi, les tout-premiers contrats de pré-financement du crédit d’impôt « compétitivité-emploi ». Des contrats qui visent à aider les entreprises à investir….
Pierre Moscovici : Ce sont les deux premiers contrats de ce type au plan national, qui ont été signés aujourd’hui. Ce ne sont pas les contrats eux-mêmes qui ont été signés. C’est le pré-financement. C’est à dire que la Banque d’investissement publique avance, aux deux entreprises – l’une 321 000 euros, l’autre 37 000 euros – Ce qui va leur permettre d’investir et d’embaucher. (Entreprises Greentech et Cheynet ndlr)

Jérome Doumeng : Comment ont-elles été choisies ?
Pierre Moscovici : Elles n’ont pas été choisies. Cela ne fonctionne pas comme cela. Désormais le pré-financement existe. Toute entreprise qui veut se faire faire une avance de trésorerie sur ce crédit d’impôt-« compétitivité emploi », donc sur la baisse du coût du travail qu’elle voudra faire cette année, puis l’année prochaine, peut donc aller vers la Banque publique d’investissement qui lui fournira 85% d’avance. Elle fera en ligne et sous quinze jours. Au plan national, depuis une semaine 350 entreprises ont déjà déposé leur demande. 50 ont vu leur dossier accepté et les deux premières sont des entreprises auvergnates.

On a besoin de baisser le coût du travail, dans ce pays, pour pouvoir investir, pour pouvoir embaucher.

Continuer la lecture