Invité de l’émission Internationales sur TV5MONDE, RFI et Le Monde

J’étais ce midi l’invité de l’émission Internationales sur TV5MONDE, RFI et Le Monde.

A la veille de mon déplacement en Chine, je me suis exprimé sur la politique nationale, européenne et internationale. En France, j’ai insisté sur les perspectives d’une réforme fiscale, sur la croissance et l’emploi, ou encore sur mon rôle de ministre de l’Economie et des Finances. Sur l’Europe, je me suis exprimé sur mon engagement européen, sur la nécessité d’une solidarité et d’une intégration plus forte, et sur la validation de notre budget par la Commission européenne. Sur le plan international enfin, je suis revenu sur mes récents déplacements à l’international, et sur celui en Chine à venir demain, ainsi que sur le Sommet de l’Élysée pour la paix et la sécurité en Afrique du 6 et 7 décembre 2013.

Retrouvez l’ensemble de mes réponses ci-dessous :

 

Extrait de mon livre « Combats – Pour que la France s’en sorte » : Contre les solutions de la droite face au chômage (13/15)

La politique de l’emploi est au cœur des engagements de ce gouvernement, aux côtés de François Hollande. En ce sens, nous nous opposons fermement aux propositions de la droite pour lutter contre le chômage. J’explique cette opposition dans l’extrait ci-après.

 

Extrait 13 : Contre les solutions de la droite face au chômage

 –

Devrions-nous troquer le chômage de masse contre un marché du travail moins dual, mais marqué par la multiplication des contrats précaires ?

« Les fausses pistes, d’abord. Devrions-nous troquer le chômage de masse contre un marché du travail moins dual, mais marqué par la multiplication des contrats précaires ? L’arbitrage serait-il entre le chômage de masse et les « minijobs » allemands à 400 euros mensuels, ou les « contrats zéro heure » britanniques ? Je ne le crois pas, et je pense que c’est exactement à quoi nous mènerait la politique de l’emploi que l’opposition souhaiterait nous voir mener.

Il faut tout d’abord sortir d’un niveau de déficit insoutenable, ensuite mettre davantage l’accord sur la formation et l’accompagnement des demandeurs d’emploi.

Deuxième choix à exclure, de mon point de vue, et auquel la droite nous invite : croire que la solution évidente à un chômage endémique résiderait dans le démantèlement de notre système d’assurance-chômage, alors que celui-ci permet plutôt d’amortir les effets d’un retournement de conjoncture. Ce qui ne veut pas dire qu’il ne faut pas le réformer. Il faut tout d’abord sortir d’un niveau de déficit insoutenable, qui n’est pas uniquement lié à la conjoncture dégradée, ensuite mettre davantage l’accord sur la formation et l’accompagnement des demandeurs d’emploi. À nous, à la gauche, de négocier ce tournant.

Contre le chômage, j’ai donc la conviction que nous avons engagé les réformes fondamentales dont le pays a besoin, mais que nous pouvons faire plus.

Continuer la lecture

Réponse au député Alain Suguenot sur la politique du gouvernement lors des QAG

J’ai répondu à la question du député Alain Suguenot lors de la séance de questions au gouvernement à l’Assemblée nationale. Interrogé sur la politique du gouvernement, j’ai insisté sur les nombreuses réformes que nous avons mises en place depuis un an, en faveur du redressement du pays.

Nous avons un cap clair : réduction des déficits, soutien à la compétitivité, politiques pour l’emploi.

 

Mes réponses à Jean-Michel Aphatie dans la matinale de RTL à 7h50

Invité de la matinale de RTL, j’ai répondu dès 7h50 aux questions de Jean-Michel Aphatie sur les réformes de l’an I, sur celles à venir, et sur la réorientation de la politique européenne.

Nous sortons la France de la crise et donnons un avenir à l’Europe

A la sortie du Conseil des ministres ce matin, mon interview sur iTélé

J’ai répondu ce matin, en direct à la sortie du Conseil des ministres, à plusieurs questions, sur nos réformes, notre trajectoire de croissance, notre politique européenne.

Retrouvez ci-dessous mes réponses à iTélé :

Invité de la matinale d’iTélé, mes réponses à l’interview politique de Christophe Barbier

J’étais ce matin l’invité politique de Christophe Barbier sur iTélé.

Un an après l’élection de François Hollande, je me suis exprimé sur les nombreuses réformes que nous avons mises en place, sur notre cap du redressement du pays, sur l’équilibre entre réduction des déficits et soutien à la croissance.

Retrouvez ci-dessous la vidéo de cette interview :

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Déplacement dans le Doubs avec le Président de la République – en images

Je me suis rendu aujourd’hui, avec le Président de la République François Hollande, dans le Doubs, accompagnés par Michel Sapin et Stéphane Le Foll. Une occasion idéale pour aller à la rencontre des habitants et des acteurs économiques de ce territoire que j’affectionne.

Nous avons visité deux entreprises à Avoudrey : Amiotte (charcuterie) et SIS (maroquinerie). Les échanges avec les salariés ont confirmé l’attention qui est portée à notre politique en faveur de l’emploi et de la compétitivité.

Nous nous sommes ensuite rendus à l’Ecole nationale d’industrie laitière. Une charte d’insertion a été signée entre le Ministère de l’Agriculture et des partenaires issus du monde agricole.

L’emploi en territoire rural est essentiel, et c’est pourquoi le gouvernement auquel j’appartiens accorde une importance toute particulière aux enjeux qui y sont liés.

Retrouvez ci-dessous quelques photos de ce déplacement :

 

 

 

Débats avec Xavier Bertrand et Marine Le Pen sur BFMTV : bilan et extraits

J’étais hier l’invité de l’émission « Hollande, l’épreuve du pouvoir », présentée par Ruth Elkrief sur BFMTV, près d’un an après l’élection du Président de la République.

J’ai d’abord débattu avec Xavier Bertrand, et défendu les réformes menées par le gouvernement en faveur de l’emploi, de la compétitivité, du pouvoir d’achat, de la réduction des déficits. J’ai rappelé le bilan désastreux de la droite au pouvoir ces dix dernières années, et nos efforts pour redresser chaque jour un peu plus notre pays, son économie, ses finances publiques, son appareil productif. Plusieurs sujets sociétaux ont été abordés, notamment le mariage pour tous, que je considère comme un très grande conquête sociétale.

Un extrait de ce débat :

La seconde partie de l’émission était consacrée à un débat avec Marine Le Pen, sur les thèmes de l’euro, de l’Europe, de la politique économique du gouvernement, ou encore de l’immigration. Sur chacun de ces sujets, j’ai tenu à affirmer la position du gouvernement, qui s’oppose radicalement à la fermeture et au rejet systématique dont Marine Le Pen a fait preuve. J’ai l’ai souligné, le Front national mène une politique d’illusion : au contraire, nous portons avec force une politique de solutions, avec des réformes structurelles et en ayant pour cap la croissance, l’emploi, le pouvoir d’achat, la compétitivité, la justice.

Retrouvez ci-dessous l’intégralité du deuxième débat :