Conférence de presse sur la Loi Consommation aujourd’hui avec Benoît Hamon

Nous avons tenu aujourd’hui, avec Benoît Hamon, Ministre délégué chargé de l’économie sociale et solidaire et de la consommation, un point presse sur la Loi Consommation, entrée en vigueur hier.

Nous avons souligné à quel point cette loi est essentielle pour la défense des consommateurs. Elle porte de grandes avancées vers une réelle citoyenneté économique, améliorant concrètement le quotidien des Français.

La vidéo de cette conférence de presse, avec mon intervention et celle de Benoît Hamon, peut être visionnée ci-dessous :

Si le citoyen ne doit jamais se résumer au consommateur, lui donner de nouveaux droits est un progrès très important : c’est tout l’esprit de la Loi Consommation.

5 jours 5 questions : vidéo n°3 sur le pouvoir d’achat et la Loi Consommation

Voici ci-dessous le troisième épisode de la série « 5 jours 5 questions » dont je suis cette semaine l’invité, diffusée sur le site gouvernement.fr. Aujourd’hui, je détaille notre action en faveur du pouvoir d’achat des Français, avec toute une série de mesures favorables aux consommateurs, notamment au sein de la loi bancaire et dans la loi consommation, que je présentais ce midi avec Benoît Hamon en conférence de presse.

Le pouvoir d’achat, c’est fondamental : le gouvernement le défend, notamment celui des plus faibles.

« Mon plan pour réduire les délais de paiement » : tribune publiée dans Les Echos

Mon plan pour réduire les délais de paiement

Retrouvez ci-dessous ma tribune parue aujourd’hui dans le quotidien Les Echos au sujet des délais de paiement.

J’ai été récemment interpellé dans ces colonnes à propos des délais de paiement (« Les Echos » du 27 février) : « Encore un effort, Monsieur Moscovici », me disait-on. Je veux dire en quoi le plan que j’ai annoncé au Salon des Entrepreneurs est une réponse forte et cohérente à la question soulevée.

Derrière les délais de paiement se cache un enjeu macroéconomique, tellement important que le Premier ministre l’a mis au troisième rang des décisions du pacte pour la compétitivité, la croissance et l’emploi.

Pourquoi, d’abord, s’intéresser à ce qui peut apparaître comme un simple sujet de relations commerciales ? Parce que derrière les délais de paiement se cache un enjeu macroéconomique, tellement important que le Premier ministre l’a mis au troisième rang des décisions du pacte pour la compétitivité, la croissance et l’emploi. On oublie trop souvent qu’à court terme les banques des entreprises… ce sont surtout les entreprises elles-mêmes. Comme le précise le rapport de Jean-Michel Charpin, que j’ai récemment rendu public, les délais de paiement que s’octroient les entreprises entre elles sont à l’origine d’un crédit implicite de court terme qui représentait en 2012 plus de 600 milliards d’euros, soit… 30 % du PIB.

J’ai proposé, il y a trois semaines, un plan de renforcement de la trésorerie des entreprises.