Compétitivité et emploi : ma réponse à Alain Fauré lors des QAG de l’Assemblée nationale

J’ai répondu cet après-midi, lors de la séance de questions au Gouvernement de l’Assemblée nationale, à Alain Fauré sur la politique du gouvernement en faveur de la compétitivité et de l’emploi.

La stratégie économique du gouvernement a une finalité, l’emploi, qui passe par la croissance.

Confirmation du rebond de la production industrielle au 2e trimestre – Communiqué de presse

Avec la plus forte progression de la production industrielle depuis le premier trimestre 2011, c’est notre compétitivité et notre croissance économique qui évoluent dans le sens du redressement.

Le gouvernement auquel j’appartiens oeuvre depuis plus d’un an en faveur de ce redressement. Nous sommes aux côtés des acteurs de l’industrie : les 35 mesures du Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l’emploi sont autant de leviers pour accroître les investissements, l’innovation, la compétitivité et l’emploi.

Vous pouvez lire ci-dessous mon communiqué de presse sur ce sujet :

 

Selon l’Insee, malgré un léger recul en juin (-0,4 %), la production manufacturière a nettement rebondi sur l’ensemble du 2e trimestre (+1,5 %) après un repli au trimestre précédent (-0,4 %). Il en est de même pour la production industrielle totale qui progresse de +1,4 % au 2e trimestre après avoir stagné au 1er trimestre.

Pierre MOSCOVICI, ministre de l’Economie et des Finances, souligne qu’il s’agit là de la plus forte progression de la production industrielle depuis le premier trimestre 2011. Il relève que sur l’ensemble du trimestre, toutes les branches de l’industrie manufacturière ont contribué au rebond de l’activité industrielle. La croissance de la production du secteur des matériels de transport a été particulièrement soutenue : dans les matériels de transport hors automobiles, la production a atteint son maximum historique en juin ; dans le secteur automobile, après une fin d’année 2012 très difficile, le rebond au 2e trimestre a été le plus marqué depuis l’automne 2009.

Pierre MOSCOVICI considère que le redressement de l’industrie française est une condition essentielle de la compétitivité et du retour de la croissance économique et se réjouit de ces évolutions favorables au 2e trimestre, qui doivent encore être confirmées pour dessiner une tendance durable.

Le ministre rappelle que le gouvernement est aux côtés de l’industrie dans cette période difficile et met en place – avec la banque publique d’investissement, le crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi, le soutien à l’innovation, la structuration des filières – les instruments qui lui permettront de poursuivre les investissements stratégiques, de monter en gamme, et de conquérir ainsi de nouveaux marchés.

CICE et compétitivité : la vidéo de ma réponse à Valérie Pécresse à l’Assemblée nationale – QAG

Lors de la séance de questions au gouvernement à l’Assemblée nationale ce mardi 25 juin, j’ai répondu à Valérie Pécresse qui m’interrogeait sur la politique du gouvernement en faveur de la compétitivité.

J’ai rappelé les nombreuses mesures créées par le gouvernement depuis un an pour soutenir la compétitivité de nos entreprises, et pour redresser dix années de dégradations dans ce domaine.

Nous nous attaquons au déficit de compétitivité creusé par la précédente majorité, notamment avec le CICE qui est une mesure extraordinairement puissante.

 

Bilan, vidéos et images de mon déplacement aujourd’hui dans la Vienne, à Poitiers et Châtellerault

BMZn8WKCMAIJ8qa

Je me suis rendu avec plaisir aujourd’hui dans la Vienne, dans les villes de Poitiers et de Châtellerault, pour un déplacement sur le thème de la compétitivité et des entreprises françaises.

J’ai d’abord échangé avec Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, Alain Claeys, député-maire de Poitiers, et les élus de la Vienne, sur les réformes volontaristes mises en place par le gouvernement depuis un an.

J’ai ensuite visité l’entreprise Fabrix, PME de menuiserie à Poitiers, qui a bénéficié du préfinancement du Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi par la Banque publique d’investissement. J’ai parlé avec les salariés de leur métier, de leur savoir-faire, de leurs attentes et j’ai salué la qualité de leur travail.

Avec ma collègue et amie Nicole Bricq, ministre du Commerce extérieur, nous sommes allés à Châtellerault à la rencontre des salariés de Mécafi, PME du secteur aéronautique spécialisée dans la production de pièces mécaniques à forte valeur ajoutée.

Enfin, une table ronde a été organisée avec les chefs d’entreprise de la Vienne et de Poitou-Charentes, afin d’aborder ensemble les sujets de la compétitivité, de la croissance, et de l’emploi.

Comme après chaque déplacement sur le terrain, je suis heureux d’avoir rencontré les acteurs économiques et les habitants de ce territoire. Nos discussions ont été constructives, et les actions du gouvernement en faveur de la compétitivité des entreprises françaises, en premier lieu le Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi préfinancé par la Banque publique d’investissement, portent aujourd’hui leurs fruits. Ils ne manqueront pas de se déployer dans les mois à venir, au service de nos concitoyens et de notre économie.

Initiative européenne sur l’emploi des jeunes : ma réponse à Christophe Castaner – QAG

J’ai répondu mercredi 29 mai 2013, lors de la séance de questions au gouvernement de l’Assemblée nationale, à la question de Christophe Castaner, député SRC, sur l’initiative européenne sur l’emploi des jeunes.

Il y a une mobilisation extrêmement forte : le Président de la République est, avec le gouvernement, au coeur du combat européen contre le chômage des jeunes.

Mon interview dans le quotidien régional Paris Normandie

En déplacement dans la Somme et en Seine-Maritime hier, j’ai accordé une interview au quotidien régional Paris Normandie.

Je me suis exprimé sur ce déplacement, à la rencontre des entreprises locales. J’ai aussi présenté les avancées du Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi, et nos réformes en faveur de la compétitivité des entreprises françaises. Les sujets de la croissance, de l’emploi, les rémunérations des dirigeants d’entreprise, ou encore de la taxe à 75% ont également été abordés.

Mes réponses au quotidien Paris Normandie :

 

Pierre Moscovici en Seine-Maritime: « Notre ambition est maintenue, elle est intacte »

 

Pierre Moscovici est en visite aujourd’hui en Seine-Maritime pour y rencontrer des chefs d’entreprise afin, dit-il, de « bénéficier de leur perception de notre situation économique ».

Quel est l’objectif du déplacement aujourd’hui en Seine-Maritime, dans la vallée de la Bresle, là où sont produits les flacons pour la parfumerie de luxe ?

Pierre Moscovici. « J’ai deux objectifs. D’abord, poursuivre le dialogue de terrain avec les chefs d’entreprise et les salariés, qui sont pour moi des interlocuteurs privilégiés. Je rencontre donc plusieurs chefs d’entreprise de la région, comme je le fais d’ailleurs à chaque déplacement, pour garder le contact et bénéficier de leur perception de notre situation économique. Je viens également visiter deux entreprises, Walter Sperger et SGD. SGD est l’illustration d’une entreprise qui a parfaitement su s’approprier le Crédit d’Impôt pour la Compétitivité et l’Emploi (CICE), qui permet aux entreprises de profiter d’une baisse du coût du travail significative. SGD a ainsi bénéficié de plus de deux millions d’euros au titre du préfinancement du CICE qu’elle a demandé, sommes utilisées pour financer le renouvellement de ses outils de production sur son site historique de Mers-les-Bains. C’est un très bon exemple de la dynamique collective que nous voulons enclencher avec le CICE, qui permet aux entreprises de dégager des marges de manœuvre pour investir et embaucher. »

Le CICE est un outil pour les entreprises pour financer l’investissement, l’innovation, la recherche, des emplois, la formation, la prospection des nouveaux marchés, la transition écologique, ou bien pour reconstituer les fonds de roulement ou pour améliorer leur compétitivité-prix.

Quels peuvent être, à court terme, les effets du crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi et quels sont, à ce jour, les premiers résultats enregistrés par l’État ?

« Le CICE est un outil pour les entreprises pour financer l’investissement, l’innovation, la recherche, des emplois, la formation, la prospection des nouveaux marchés, la transition écologique, ou bien pour reconstituer les fonds de roulement ou pour améliorer leur compétitivité-prix. C’est le principal instrument de la grande cause nationale qu’est la compétitivité. Nous avons calculé que le CICE devrait créer 300 000 emplois et ajouter 0,5 point de PIB d’ici la fin du quinquennat. Aujourd’hui, il monte en puissance. Nous visons pour 2013 un objectif de préfinancement du CICE pour les PME de deux milliards d’euros. A ce stade, nous sommes à plus de 500 millions d’euros de CICE préfinancés par la BPI et nous tiendrons nos objectifs. J’ai signé vendredi dernier un accord avec l’ensemble des banques françaises pour que le préfinancement du CICE monte encore en puissance. L’enjeu est majeur : accroître notre potentiel de croissance et de création d’emploi. »

 Je maintiens l’objectif de 0,1% de croissance pour 2013 : il est possible de l’atteindre, en mobilisant tous les acteurs de l’économie française, et nous sommes à leurs côtés.

Continuer la lecture

Mon déplacement dans la Somme et en Seine-Maritime en vidéos et en images

J’étais hier en déplacement dans la Somme et en Seine-Maritime, pour rencontrer les chefs d’entreprise et les salariés de la région de Dieppe et évoquer avec eux la mise en œuvre du crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi.

J’ai d’abord visité l’entreprise Waltersperger à Brangy-sur-Bresle en Seine-Maritime, une PME de verrerie et cristallerie. Je suis heureux de l’accueil chaleureux qui m’a été réservé par les salariés de cette belle entreprise, et j’ai été frappé par la richesse de leur savoir-faire.

Cette visite était suivie par France 3 Haute-Normandie :

En direct dans le journal télévisé 12|13 de France 3 Haute-Normandie :

 

Ensuite, j’ai déjeuné avec des chefs d’entreprise à Eu, et nous avons dialogué sur les réformes mises en place par le gouvernement depuis un an en faveur de la compétitivité des entreprises françaises et de l’emploi.

Puis je me suis rendu dans le centre des finances publiques d’Eu, à l’occasion de la clôture de la campagne de déclaration papier des revenus. La rencontre avec les agents a permis de souligner leur travail de qualité, au quotidien.

SGD Group, un des leaders mondiaux du flaconnage en verre, à Mers-les-Bains m’a ensuite ouvert ses portes : l’occasion de discuter avec les salariés qui représentent parfaitement l’excellence française dans le domaine de la production de flacons de parfums.

Enfin, j’ai rencontré les militants de la fédération de la Seine-Maritime, rencontre qui a donné lieu à des échanges intéressants et fructueux !

C’est toujours avec le même plaisir que je me rends à la rencontre des acteurs économiques et des habitants de nos territoires. Ces rencontres me confirment l’importance de nos réformes en matière de compétitivité, d’emploi, de croissance, chaque jour au service de nos entreprises et des Français !

Réponse au député Alain Suguenot sur la politique du gouvernement lors des QAG

J’ai répondu à la question du député Alain Suguenot lors de la séance de questions au gouvernement à l’Assemblée nationale. Interrogé sur la politique du gouvernement, j’ai insisté sur les nombreuses réformes que nous avons mises en place depuis un an, en faveur du redressement du pays.

Nous avons un cap clair : réduction des déficits, soutien à la compétitivité, politiques pour l’emploi.