Mon agenda prévisionnel de la semaine

Retrouvez ci-dessous mon agenda prévisionnel de cette semaine :

 

AGENDA PRÉVISIONNEL

DU MARDI 23 AVRIL AU VENDREDI 26 AVRIL 2013

 

Mardi 23 avril :

08h30 : Petit-déjeuner avec M. Stéphane LE FOLL, ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt.

11h30 : Audition du Groupe Socialiste, Républicain et Citoyen (SRC) avec M. Bernard CAZENEUVE, ministre délégué chargé du Budget en présence du Premier ministre sur le programme de stabilité de la France 2013-2017 (Assemblée Nationale).

13h00 : Déjeuner avec M. Jean-Yves LE DRIAN, ministre de la Défense (Ministère de la Défense).

15h00 : Questions d’actualité au Gouvernement (Assemblée Nationale).

17h00 : Déclaration du Gouvernement sur le programme de stabilité de la France 2013-2017, débat et vote sur cette déclaration en présence de Bernard CAZENEUVE, ministre délégué chargé du Budget (Assemblée Nationale).

20h30 : Dîner annuel de la Chambre de Commerce France-Israël (Pavillon Dauphine).

Mercredi 24 avril :

10h00 : Conseil des ministres (Palais de l’Elysée).

11h30 : Séminaire ministériel sur la « Stratégie d’investissements » (Palais de l’Elysée).

14h30 : Déclaration du Gouvernement suivie d’un débat sur le projet de programme de stabilité de la France 2013-2017 en présence de Bernard CAZENEUVE, ministre délégué chargé du Budget (Sénat).

Jeudi 25 & Vendredi 26 avril : Déplacement présidentiel en Chine.

Croître ensemble

Croître ensemble

Je veux revenir sur certains enseignements de cette semaine qui se révèlera peut-être, avec le recul, décisive.

La semaine écoulée a été pour moi particulièrement chargée : réunion de l’Eurogroupe et de l’Ecofin à Bruxelles lundi et mardi matin, débat parlementaire sur la réforme bancaire de mercredi à jeudi, G20 à Moscou vendredi et samedi. Elle a aussi été marquée par la publication du rapport de la Cour des comptes, et la discussion sur les perspectives des finances publiques qu’elle a entrainée, ainsi que par les mauvais chiffres de la croissance en Europe et en France au dernier trimestre 2012. Je veux revenir sur certains enseignements de cette semaine qui se révèlera peut-être, avec le recul, décisive.

Le temps est venu de concevoir une stratégie de reprise économique à la fois mondiale, européenne et nationale.

De mes rencontres internationales et de l’analyse des données économiques, je tire une conclusion politique forte : le temps est venu de concevoir une stratégie de reprise économique à la fois mondiale, européenne et nationale. Le message du G20 rejoint en effet celui que j’avais noté il y a quelques semaines à Davos. La crise financière qui a ébranlé le monde depuis 2008 est en train de s’estomper. Des mécanismes de régulation plus performants – certes lentement, laborieusement, mais au final sûrement – se mettent en place, la riposte collective est plus ajustée. Et les préoccupations se détournent désormais clairement de la zone euro pour se porter vers les déséquilibres économiques mondiaux. La zone euro, c’est à présent évident, est sortie de ce que j’ai appelé sa « crise existentielle » : sa pérennité, son intégrité, la volonté de ses membres de trouver des remèdes à nos faiblesses collectives ne sont plus en doute – à tel point que le retour de la confiance en l’euro peut influer à la hausse sur le cours de notre monnaie partagée. Cela ne doit certes pas nous inciter à relâcher les efforts entrepris pour renforcer la stabilité, mais doit nous pousser à mieux mesurer et combattre les difficultés de l’économie réelle.

La consommation, soutenue par nos choix en faveur du pouvoir d’achat, résiste.

Continuer la lecture

Invité de la matinale sur RTL – Interview par Jean-Michel Aphatie

J’étais l’invité de la matinale sur RTL, le 18 février 2013 à 7h50.

Invité de la matinale sur RTL – Interview par Jean-Michel Aphatie

J’étais ce matin l’invité de la matinale sur RTL, à 7h50. J’ai répondu aux questions de Jean-Michel Aphatie sur la croissance en France et en Europe, les emplois, la réduction des déficits et des dépenses, le G20 à Moscou, et la politique fiscale.